Photographies

Sous la direction de Marc Angélil, Charlotte Malterre-Barthes et Something Fantastic

Immigration et ségrégation spatiale

L’exemple de Marseille

 

Collection : Architectures
140 × 230 mm, 288 p., 173 illustrations (plans, dessins, maquettes, photographies), 2022.
ISBN 978-2-86364-386-0
Prix : 26 €

  • Imprimer la fiche

Les villes confrontées à l’immigration ont-elles un autre avenir possible que celui, sans issue, d’une ségrégation spatiale chaque jour plus sévère  ? N’y a-t-il pas d’autre voie pour les métropoles européennes que la dérive vers le modèle américain des gated communities et des ghettos ethniques, véritable bombe sociale à retardement  ?
Militant en faveur d’une urbanité plus inclusive et pacifiée, un collectif d’urbanistes et d’architectes engagés livre ici le fruit de ses réflexions et expérimentations menées à Marseille, au cœur de certains des quartiers parmi les plus pauvres et délabrés d’Europe.
Sous leur regard dépassionné et vierge de toute stigma­tisation, les redoutés «  Quartiers Nord » de la cité phocéenne apparaissent pour ce qu’ils sont : le résultat d’une succession d’erreurs architecturales, urbanistiques et politiques.
Et en conséquence, affirment les auteurs, si des solutions existent à la mise à l’écart des migrants et des plus démunis de la ville centre et de ses activités, c’est dans l’intervention architecturale et la révision des règlements urbains qu’il faut les chercher.
Inventives, audacieuses, attaquant de front les aménageurs d’une urbanité capitaliste et exclusive, leurs propositions sont d’autant plus stimulantes qu’elles sont simples, efficaces et durables.
Et si certaines sont ouvertement utopiques, elles ne le seront jamais plus que celles des architectes modernistes qui, dans les années soixante, ont conçu ces tours et ces barres dans l’idée d’exalter le bien-être de leurs habitants.