Eupalinos //

Henry-Russell Hitchcock, Philip Johnson

Le Style international

Traduit de l’américain et présenté par Claude Massu.  

Collection : Eupalinos / A+U
15 × 23 cm, 176 p., nombreuses illustrations, 2018.
ISBN 978-2-86364-663-2
Prix : 16 €

  • Imprimer la fiche
  • Un extrait 

C’est quelque temps après la célèbre exposition du Museum of Modern Art de New York « Modern Architecture : International Exhibition », qu’a paru en 1932 le livre de Henry-Russell Hitchcock et Philip Johnson The International Style : Architecture since 1922 qui en constitue le prolongement durable. Il s’agissait de faire connaître au public américain les développements récents de l’avant-garde notamment européenne ; les auteurs avaient pu observer lors de voyages les nouvelles recherches de Alvar Aalto, André Lurçat, E.G. Asplund, Erich Mendelsohn, Erik Bryggman, Hans Scharoun, J.J.P. Oud, Josef Albers, Le Corbusier, Marcel Breuer, Mies van der Rohe, Otto Eisler ou Walter Gropius qui le premier avait déjà réuni en 1925 les exemples récents les plus significatifs de l’architecture européenne et nord-américaine.
Le projet du livre, s’attachant à illustrer et à défendre l’architecture moderne d’avant-garde, participait d’un mouvement général qui tendait à une codification architecturale. Ainsi le Style International est défini à partir de trois principes : l’accent mis sur l’effet de volume plutôt que de masse, la régularité par opposition à la symétrie, et le refus de l’ornement surajouté au profit des qualités intrinsèques des matériaux et des proportions. Évoquant le programme du Bauhaus, le terme «  international  » renvoie aux aspirations universalisantes des avant-gardes européennes, à leur souci de privilégier les solutions collectives sur les actes créateurs individuels, à leur volonté d’inscrire l’architecture dans une dimension socialisante et politique au sens large du terme. Par opposition, le terme «  style  » induit les aspects formels, voire formalistes de l’architecture d’avant-garde.
Ce livre qui a fait l’objet de plusieurs rééditions accompagnées de préfaces ou de postfaces réactualisées de la part des deux auteurs a été reçu comme un véritable manifeste et il conserve tout son intérêt historique quant à la connaissance de la pensée architecturale dans l’entre-deux-guerres. Approuvé ou contesté, The International Style demeure un des textes majeurs pour comprendre l’architecture du XXe siècle.